Usurpation d’identité

L’usurpation d’identité est un fléau grandissant qui peut avoir de graves répercussions. Des criminels peuvent usurper votre identité pour tromper des organismes tels que la CAF, France Travail, la Sécurité Sociale ou des banques, et ainsi obtenir des prestations ou contracter des crédits à leur propre avantage. Ils peuvent également tenter d’exploiter vos documents scannés à leur avantage !

Usurpation identité
Comprendre l’usurpation d’identité et ses conséquences

L’usurpation d’identité consiste pour un individu malveillant à se faire passer pour une autre personne en utilisant ses informations personnelles, telles que le nom, la date de naissance, le numéro de sécurité sociale, etc. Les criminels peuvent alors commettre toutes sortes d’actes frauduleux en votre nom, comme :

  • Ouvrir de faux comptes bancaires ou de crédit
  • Faire des achats illégaux
  • Demander des prestations sociales auxquelles ils n’ont pas droit
  • Commettre des délits en vous faisant porter le chapeau

Les conséquences peuvent être désastreuses pour la victime, qui se retrouve confrontée à des problèmes financiers, judiciaires et de réputation. Ses droits sociaux peuvent également être gravement affectés.

Comment les fraudeurs ciblent vos droits sociaux ?

Les organismes sociaux comme la CAF ou France Travail détiennent de nombreuses informations personnelles sur les bénéficiaires. Les criminels peuvent donc tenter de se faire passer pour vous afin de détourner vos prestations à leur profit.

Voici quelques exemples de fraudes courantes :

  • Demander l’ouverture d’un dossier CAF en usurpant votre identité
  • Modifier les coordonnées bancaires de votre dossier France Travail pour récupérer vos allocations
  • Déclarer de faux revenus ou une situation familiale mensongère pour obtenir des aides indues

Ces actes peuvent avoir de lourdes conséquences, comme la suspension de vos droits, des poursuites judiciaires ou encore le remboursement des sommes indûment perçues.

Comment vous protéger contre l’usurpation d’identité ?

Pour vous protéger, vous pouvez :

  1. Sécurisez Vos Informations Personnelles
  • Ne communiquez jamais vos données sensibles sans vérifier la fiabilité du destinataire.
  • Détruisez systématiquement tous vos documents contenant des informations personnelles.
  • Limitez au maximum le partage de vos informations en ligne.
  1. Renforcez la Sécurité de Vos Comptes
  • Utilisez des mots de passe complexes et uniques pour chaque compte.
  • Activez l’authentification à deux facteurs lorsque c’est possible.
  • Surveillez régulièrement vos relevés bancaires et de crédit.
  1. Soyez vigilant avec vos droits sociaux
  • Vérifiez régulièrement vos dossiers CAF, France Travail, etc. pour détecter toute activité suspecte.
  • Signalez rapidement tout problème à ces organismes et aux autorités compétentes.
  • Suivez les conseils des organismes spécialisés dans la protection de l’identité.

4. Vos documents scannés peuvent également être la cible des fraudeurs. Ils peuvent en effet tenter d’exploiter ces documents à leur avantage.

  • Ajouter un filigrane personnalisé à vos documents scannés (carte d’identité, permis de conduire, livret de famille), comme votre nom ou une mention “Document Confidentiel”. Si vous n’avez pas d’outil pour ajouter un filigrane à votre copie de document de manière sécurisée, je recommande d’utiliser le service en ligne officiel proposé par le gouvernement, accessible à l’adresse suivante  https://filigrane.beta.gouv.fr/. Il est important de noter que vous devriez éviter d’utiliser des services équivalents proposés par d’autres sites, car cela pourrait permettre à ces derniers d’accéder à votre document original.
  • Limiter au maximum le partage de vos documents scannés et vérifier la fiabilité des destinataires.

L’usurpation d’identité est un fléau qui peut avoir de graves conséquences, y compris sur vos droits sociaux et la sécurité de vos documents numériques. Cependant, en appliquant les mesures de sécurité adéquates et en restant vigilant, vous pouvez grandement réduire les risques.